#4 Préparation (et une touche de feeling)

J’ai vraiment ressenti le clap de fin de ce qu’on appelle le « quatrième trimestre » de la grossesse. Pourquoi ? Ma tête s’est mise à fourmiller de projets !

Voici ce à quoi j’ai pensé pendant ce 4ème mois : la vie est une préparation en 3 étapes.

  1. La grossesse consiste à se préparer à la sortie, l’accueil du bébé. Mon petit Sam est sorti très vite, et on voit aujourd’hui qu’il a envie de dévorer le monde. Si tu ne sais pas ce que veut dire « curiosité », regarde dans ses yeux ! Mais tous les bébés sont curieux, je crois… En tout cas je m’étais rendue compte pendant cette grossesse de l’impact que la préparation de la maman pouvait avoir sur la naissance. Qu’importe que la naissance se déroule comme on l’attend ou soit compliquée… je parle plutôt d’une préparation à laisser sortir ce petit être, lui permettre de s’ouvrir au monde. C’est une question de fond plus que de forme.
  2. L’enfance consiste à se préparer à ce qu’il quitte le foyer. Oui, mon fils a 4 mois et je pense DÉJÀ à ça, je suis tarée. Autant s’y préparer progressivement pour éviter de galérer dans 20 ans ! Même s’il mérite les meilleurs soins du monde aujourd’hui et pendant encore plusieurs années, cela permet un certain lâcher-prise. Je ne contrôle pas toute sa vie et il ne m’appartient pas. (Mais c’est mon chou d’amour 🤭)
  3. Toute la vie terrestre consiste à se préparer à rencontrer notre Créateur, être digne de l’appel qu’il nous adresse, de notre appartenance au Royaume des cieux. J’y ai pensé car j’ai relu mon ebook Prêts pour l’après ? La vie après la mort commence ICI et je vais préparer une version audio (série de 10 podcasts), avec l’aide de mon frère. Je n’y aurais pas songé, et en quelques instants le projet s’est concrétisé. J’aime ce genre de surprises ! J’aime croire que c’est une « bonne œuvre » que Dieu avait préparé d’avance pour moi.

En réalité ce ne sont pas vraiment des étapes de préparation, ce sont plutôt 3 passages cruciaux. Naître, grandir et mourir. En tant que maman j’espère être une bonne influence pour accompagner ces 3 passages. Le 1er, c’est déjà fait, en route pour les 2 autres !

Mes beaux garçons d’amour, sachez que je vous aime tellement… C’aurait été confortable de vous garder dans mon bidon pour que vous soyez bien nourris, logés, sans jamais connaître la frustration… (Mais je voulais trop voir votre bouille d’amour). Ce serait cool de vous garder toujours à la maison pour tout maîtriser, nourriture et vêtement… (enfin plus ou moins « maîtriser » 😆) Mais votre vie sera à vous et vous en ferez ce que vous voudrez sans moi ! Cela peut être sympa de vivre ici-bas dans l’insouciance totale, un jour après l’autre, sans penser à demain… Mais j’espère TANT vous retrouver au Ciel. Faites le bon choix. Suivez Jésus sur la route de la vie. Papa et moi pouvons vous aimer beaucoup, à la folie, mais combien Dieu vous aime, ça c’est indescriptible !

La vie n’est pas une salle d’attente pour autant. On se forme, on se prépare, mais on vit pleinement les gars ! ✌️

Et comme je ne suis pas une planificatrice/organisatrice aguerrie, j’ai décidé de laisser place au feeling, et je vais essayer un truc pour le prochain mois… Arrêter de compter. Ne plus calculer combien de siestes, combien de tétées, combien de temps, à quelle fréquence, à quelle heure. Je suis sûre que ça m’évitera pas mal de stress et de questionnements. Quand arrivera le moment (un peu redouté) de la diversification alimentaire, je ne compterais pas non plus quoi, quand, combien. Rendez-vous au prochain épisode pour le bilan !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s