#5 Persévérance

Pour ce cinquième mois, j’avais envie de te raconter l’histoire de Bartimée. Cette histoire de la Bible me touche énormément.

La petite histoire

Bartimée est aveugle et mendiant. Il entend que Jésus passe par là donc il l’appelle, mais les gens le font taire. Est-ce que ça m’arrive d’empêcher les autres d’accéder à Jésus aussi, d’une quelconque manière ? Quel dommage d’entraver la route de quelqu’un qui a besoin de Jésus…

Persévérance

Bartimée n’en démord pas : il crie encore plus fort ! Jésus ne m’a pas entendu, tout le monde me rabroue, pas grave on continue !

Jésus, Fils de David, aie pitié de moi !

Bartimée, Marc 12.47-48

Et ça marche puisque Jésus l’appelle. Cette fois, les autres l’encouragent (« courage, lève-toi, il t’appelle ») et il se lève d’un bond pour aller vers Jésus.

Simplicité

Ensuite, j’aime trop le dialogue entre Jésus et Bartimée. Jésus lui demande :

Que veux-tu que je fasse pour toi ?

Jésus, Marc 12.51

Il le savait déjà, il aurait pu le guérir tout de suite. Il y a cet autre passage biblique où Jésus nous dit que notre Père connait nos besoins (Matthieu 6.8). Mais Jésus a demandé à Bartimée de formuler sa demande. Quand je prie, je m’imagine parfois que Jésus me demande « que veux-tu que je fasse pour toi ? ». J’ai le choix, et la liberté d’adresser mes requêtes à Jésus. Ca me rassure qu’il me pose cette petite question pour me sentir en sécurité et aimée auprès de lui. « Comment puis-je t’aider ? ».

Guérison

Bartimée demande à Jésus de faire qu’il puisse voir. Et Jésus le guérit, sur la base de sa foi, comme presque toujours quand il guérit avec la formule « ta foi t’a sauvé », ou ici :

Va, parce que tu as cru en moi, tu es guéri.

Jésus, Marc 12.52

Il suffirait de demander et de croire ? Cela nous donne un certain rôle dans l’histoire. Jésus ne dit pas « par ma puissance, je te guéri », et mais il approuve notre foi en lui.


Dernières news de la famille :

  • Le grand me demande régulièrement quand est-ce qu’on va voir Dieu. La vie est longue. Il faut qu’on ait la persévérance de Bartimée pour croire en Dieu sans le voir encore !
  • Le petit grandit vite et évolue beaucoup, il attrape, il mordille, il s’acharne, il se retourne, il bave, il mord encore, bref il croque la vie à pleine dents, et ses grands yeux curieux sont toujours au rendez-vous. Les bébés sont un exemple de persévérance, quand ils veulent attraper quelque chose, ils font tout pour y arriver.
  • Les parents avons besoin de persévérance pour s’accrocher dans cette période de deuil, de questionnements, de maladie, de fatigue. (Ces mots sont durs, mais dans l’ensemble on va bien quand même don’t worry ☻)
  • Bilan de ma résolution des 4 mois : c’est tellement plus simple de ne pas tout calculer, je me sens plus zen. Adjugé, vendu, on continue sur cette voie !
  • Pas de mission pour démarrer le 6ème mois, j’ai hâte de voir ce que Dieu nous réserve…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s